GREFFE DE CHEVEUX

Appelée aussi alopécie, la perte de cheveux a des causes variées. Héréditaires, maladies diverses ou hypothyroïdie, il existe de nombreuses explications à ce phénomène fréquent. Pour beaucoup d’hommes et de femmes, la calvitie est considérée comme une atteinte à leur intégrité physique assez traumatisante et une véritable gène au quotidien.

 

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

Une greffe de cheveux consiste à prélever des racines de cheveux à l’arrière ou sur les côtés pour les implanter sur les zones chauves. Des unités folliculaires, groupes de quelques cheveux qui poussent naturellement ensemble, sont extraites puis réimplantées une à une sur la zone à traiter.

Beautiful man

Quelle technique : FUT ou FUE ?

Chaque technique répond à un besoin et un cas particuliers.

La FUT, ou transplantation d’unités folliculaires, consiste à découper des microgreffons à partir d’une bandelette prélevée en postérieur, que l’on implante sur le cuir chevelu. Tous les cheveux sont récupérés dans le milieu de la zone donneuse où les cheveux sont le plus permanent. Une technique qui optimise la quantité de greffons de bonne qualité provenant de la zone où les cheveux ne sont pas touchés par la calvitie. Cette technique de greffe privilégie une implantation de cheveux naturelle qui n’est limitée que par le nombre de cheveux donneurs. Il est très difficile, voire parfois impossible, de distinguer les unités folliculaires de la chevelure naturelle.

La FUE permet de prélever directement des unités folliculaires sans découper de cuir chevelu afin de les injecter sur la zone dégarnie du cuir chevelu. Elle présente l’avantage de ne pas occasionner de cicatrices linéaires dans la zone donneuse, pour ceux ou celles qui privilégient une coupe de cheveux courte. Elle n’implique pas de limitations des exercices physiques et l’inconfort postopératoire est réduit. Le temps de cicatrisation est également plus court que lors d’une FUT. La FUE est recommandée pour ceux ayant un risque plus élevé d’avoir une cicatrice importante :
 patients jeunes, patients très musclés, très athlétiques, patients au cuir chevelu très tendu ou au contraire très relâché.

 

Les inconvénients d’un implant capillaire

FUE ou FUT, les deux vont laisser des cicatrices sous forme d’une ligne pour la FUT et sous forme de petits points pour la FUE. 
Avec la FUT, la ligne est placée au milieu de la zone donneuse dans laquelle les cheveux ne présentent pas de calvitie. Avec la FUE, les cicatrices sont réparties sur toute la zone donneuse. Quelle que soit la technique choisie, la greffe de cheveux ne laisse pas de plaie ni de cicatrice permanente sur le cuir chevelu.

 

Est-ce douloureux ?

Une anesthésie locale pure est pratiquée afin que l’opération soit totalement indolore. L’intervention dure quelques heures. On pourra administrer une médication pour détendre le patient pendant le déroulement de la séance, qui sera de toutes façons programmée en ambulatoire sans hospitalisation.

Le processus d’extraction de la FUE étant plus long que la technique par bandelettes (FUT), il est parfois souhaitable d’effectuer cette opération sur deux jours consécutifs. La durée de l’intervention varie de deux-trois heures (FUT) à quatre-cinq heures (FUE).

 

Le suivi du traitement contre la calvitie

De petites croûtes sont visibles pendant une dizaine de jours sur la zone traitée mais elles disparaissent rapidement en tombant. Lors d’une transplantation d’un nombre important de greffons, toute la zone donneuse doit être rasée.
Un problème esthétique et social, qui, bien que temporaire, peut affecter les personnes devant travailler durant cette période ou ayant une activité publique.

Une fois greffés, les cheveux implantés tombent le plus souvent au bout d’un mois mais on constate une repousse à partir du troisième mois. Les cheveux greffés sont génétiquement programmés pour des cycles de repousse durant toute une vie et ce, quels que soient les individus.

Voir nos tarifs