ÉPILATION LASER HOMME

Les hommes concernés par l’épilation laser

laser hair removal

Le poil n’est plus un signe de virilité! Le centre Victoire Haussmann constate chaque jour une hausse significative de sa clientèle masculine pour l’épilation au laser. Cette demande n’est pas seulement  celle de la jeune génération. Vous êtes de plus en plus nombreux à la recherche d’une solution « définitive » pour obtenir une peau plus glabre.

Les considérations d’ordre esthétique ne sont pas les seules prises en compte. La demande s’exprime également soit pour des raisons d’ordre hygiénique: les poils accrochent des impuretés, activent la sudation et s’incrustent parfois dans la peau provoquant des abcès douloureux et récidivants surtout dans la zone des fesses ou des folliculites de la barbe notamment chez les peaux noires. Enfin, l’homme peut souhaiter s’épiler simplement pour des raisons d’ordre pratique, comme pour les activités sportives où l’absence de poil permet d’améliorer les performances.

 

Les zones traitées

L’homme comme la femme peut épiler toutes les zones de son corps et de son visage mais dans la pratique la demande de l’homme porte en priorité sur les zones suivantes:

Pour le corps : les épaules, le dos, la poitrine, l’abdomen et les fesses

Pour le visage : les oreilles, le nez, l’espace inter sourcilier, la barbe et la nuque

Les autres zones : les mains et les orteils

Concernant la poitrine et l’abdomen le médecin  sera attentif à ne pas stimuler la zone du duvet avec le laser, cette remarque sera prise en compte également sur certaine partie du dos et des épaules.

Concernant la barbe, les hommes sont à la recherche de l’amélioration de son dessin, il s’agit d’effacer les poils sur les pommettes et sur le coup, pour un résultat net et stylisé.

 

Quels sont les risques ?

Chez l’homme surtout dans la région du dos, de la poitrine et de l’abdomen cohabite très fréquemment du duvet (vellus) au sein des gros poils. Ce duvet non seulement échappera le plus souvent au tir laser mais risque d’être stimulé pour devenir un gros poil.

Il convient de veiller, en particulier chez l’homme jeune dont le profil hormonal n’est pas stabilisé, à ne pas stimuler la repousse de ce duvet (repousse paradoxale) qui constitue un des risques de l’épilation laser chez l’homme.

Sur le visage ces risques sont quasi inexistants, mais l’homme doit accepter au début de son traitement une repousse « mitée », non uniforme, des poils de sa barbe.

Enfin, la peau de l’homme est plus épaisse que celle de la femme notamment sur le visage, les puissances utilisées sont plus fortes que pour la femme et donc la séance peut se révéler parfois un peu plus douloureuse.

Le nombre de séances nécessaires sera de ce fait plus important chez l’homme.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’épilation laser

Voir nos tarifs