Pourquoi il ne faut pas avoir peur du BOTOX ?

Par Centre Victoire-Haussmann | 21 octobre 2019

Pourquoi il ne faut pas avoir peur du BOTOX à Paris ? Centre Victoire Haussmann

Les injections de Botox seraient dangereuses et paralyseraient le visage. On l’entend, on le lit dans certains magazines. Pourtant depuis quelques années la presse féminine semble avoir largement adopté le Botox. Ce serait même devenu la molécule star de la médecine avec l’acide hyaluronique. Alors info ou intox ?

Le Botox une molécule bien connue

Son histoire et ses diverses applications

Depuis 1989, la toxine botulique est utilisée aux Etats-Unis en ophtalmologie. 4 ans plus tard, la toxine botulique faisait son apparition sur l’hexagone toujours pour des indications en ophtalmologie, sous le nom de marque BOTOX distribuée par le laboratoire Allergan. Désormais les indications se sont élargies. A l’hôpital, la toxine botulique est utilisée dans le traitement des blépharospasmes, de la dystonie cervicale, de la spasticité des membres, de l’incontinence urinaire, de l’hyperhidrose, des pieds équins (chez l’enfant de plus de 2 ans), des strabismes (chez l’adulte et chez l’enfant).  Les doses utilisées sont en moyenne 6 fois supérieures aux doses utilisées en médecine esthétique.

Des millions de personnes ont bénéficié des traitements de toxine botulique à travers le monde et sont satisfaits des résultats.

D’ailleurs c’est suite au traitement du blépharospasme (clignement des yeux de manière incontrôlée) et du strabisme (yeux qui louchent) qu’un ophtalmologiste canadien a remarqué l’effet sur les rides du haut de visage. De nombreuses études cliniques après, une nouvelle indication était née. Lancée en France en 2003, la toxine botulique ou Botox indiquée dans le traitement des rides du haut du visage a révolutionné la médecine esthétique et même la chirurgie puisque aujourd’hui, le lifting frontal est très rare.

Les injections de Botox en Médecine Esthétique

Nous bénéficions maintenant en France de plus de 15 ans de recul en médecine esthétique. Le Botox a fait ses preuves.

Les indications en médecine esthétique sont :

  • les rides horizontales du front
  • les rides de la glabelle (familièrement appelées rides du lion)
  • les rides de la patte d’oie

Les techniques d’injections ont évolué, les résultats se sont affinés. Les fronts sont beaux et le « look » est naturel. Les rides de la glabelle, du front et des pattes d’oies disparaissent. La fatigue qui se lisait sur le haut du visage disparaît, le regard s’ouvre et est plus lumineux.

L’effet n’est pas immédiat. Comptez en moyenne 15 jours avant de pouvoir observer les résultats.

Tous les injecteurs sont formés par les laboratoires ou les sociétés savantes. Les médecins connaissent parfaitement l’anatomie des muscles et savent où injecter les quelques gouttes de Botox qui feront non seulement disparaître les rides mais ouvriront le regard et effaceront la fatigue des visages.

Les effets secondaires comme les Ptosis (abaissement de la paupière) sont très rares de même pour les méphistos (relèvement des sourcils en accents circonflexes). Et même si c’était le cas, le médecin injecteur sait comment rétablir la situation en injectant un autre muscle. En bref il jongle entre les muscles releveurs et les muscles abaisseurs pour parfaire le résultat.

Des résultats naturels et durables après les injections de Botox

En France les patients souhaitent des résultats naturels et discrets. Les résultats naturels sont doses dépendants. Si les doses de Botox autorisées par les autorités de santé françaises sont respectées, les patients ne seront pas « sur-corrigés » et les résultats seront naturels.  Aux Etats-Unis, les doses autorisées et injectées sont 2 fois supérieures aux doses françaises. Outre atlantique, le mode et la culture sont différentes c’est pourquoi le visage des célébrités traitées semble souvent figé. Bien évidemment seuls les excès sont pointés du doigt car la médecine esthétique « bien faite » ne se voit pas si ses résultats sont naturels.

Combien de temps durent les résultats des injections de Botox ?

Les résultats des injections de Botox durent entre 4 et 6 mois, soit 2 à 3 séances par an. Ensuite, il faudra renouveler la séance d’injections pour maintenir les résultats et éviter le « on off » c’est-à-dire que les rides reviennent entre 2 séances. Dans le cas contraire, les rides du front, de la glabelle et de la patte d’oie réapparaîtront progressivement. Si les injections sont régulières, au bout d’un an, les séances pourront-être espacées.