Médecine esthétique du visage : ce que veulent les françaises

Par Centre Victoire-Haussmann | 25 novembre 2019

Médecine esthétique à Paris - Ce que veulent les françaises !

Injections de Botox, d’acide hyaluronique, mésolift, peeling, utilisation du laser, de la lumière pulsée… Qu’attendent les françaises de ces différentes techniques de médecine esthétique ? Un récent rapport commandé par le laboratoire Allergan et présenté lors du 17ème Congrès mondial de médecine esthétique et anti-âge, fait le point sur leurs souhaits.

La médecine esthétique : pour quoi faire ?

Passé un certain âge, les demandes esthétiques ne sont évidemment pas les mêmes qu’à 30 ou 40 ans. Les divers traitements de médecine esthétique proposés de nos jours permettent de se réconcilier avec soi-même et ce, en douceur, sans bistouri et sans cicatrice. A chaque problématique : une solution !

Les françaises et la médecine esthétique : quelle relation ?

Les raisons poussant les françaises à se tourner vers la médecine esthétique sont plurielles. D’un point de vue psychologique, elles sont 75% à souhaiter revitaliser leur apparence et ressembler à une version « plus fraîche » d’elles-mêmes. 52% avouent ne pas être à l’aise avec leur corps et souhaitent, grâce à ces techniques, avoir plus confiance elles et en leur capital séduction.

Contrairement à d’autres pays du globe, le désir de ressembler à une célébrité est assez faible dans notre pays. Le but est davantage de pallier des complexes localisés. Pour preuve, 38% des françaises avouent que les rides ou ridules faciales sont la principale préoccupation de leur visage.

Lorsque les femmes françaises consultent leur médecin, elles demandent avant tout à avoir bonne mine et que cela ne se voit pas. Elles veulent paraître moins fatiguées, moins tristes, moins relâchées, moins sévères et parfois plus jeunes. Une tendance totalement différente s’exerce aux Etats-Unis ou au Brésil où justement l’engouement est aux transformations esthétiques stupéfiantes et visibles.

Au niveau mondial, les femmes sont 86% à penser que l’apparence contribue à la réussite d’une personne dans la vie. Dans notre société, le dynamisme est attribué à la jeunesse. Etre belle et jeune est toujours attractif. Les femmes interrogées vont même plus long. A côté de cela, d’un point de vue mondial toujours, les répondantes citent l’amélioration de leur santé comme objectif à long terme.

Les patientes françaises conscientes du panel de solutions qui s’offre à elles …

En France, les patientes sont conscientes de l’étendue des traitements de médecine esthétique qui existent, à hauteur de 84%. 53% d’entre elles connaissent une solution de traitement, comme les injections, et la majorité des personnes interrogées estiment que les traitements injectables sont socialement plus acceptables que par le passé. Un grande avancée pour la « beauté à la française ».

… mais hésitent à se lancer

Malgré tout, bon nombre d’entre nous hésitons à franchir le pas. En cause : la barrière financière (38%), la peur que les résultats ne paraissent pas naturels (31%) ou encore l’inquiétude en vue des effets secondaires immédiats (26%). Eh oui Mesdames, nous avons la trouille !

Au Centre Victoire Haussmann, nous possédons un plateau technique (lasers, cryolipolyse …) de dernière génération et notre équipe de médecins utilise des protocoles assurant la plus grande sécurité à nos patients. Concernant les injections, nous avons choisis d’utiliser des produits ayant participé au plus grand nombre d’études cliniques dans le monde. Leur efficacité et leur sécurité ont été prouvé. Ce sont aussi des produits innovants qui associés à des techniques d’injections parfaitement maîtrisées offrent des résultats très naturels.

Et les jeunes dans tout cela ?

Malgré leur jeune âge, 57% des millenials français ont un plus grand souci avec leur corps que leurs aînées et avouent modifier leurs images avant de les poster sur les réseaux sociaux (contre 43% dans la population générale).

Les jeunes sont 34% à déclarer être au courant de l’existence des injections et 37% des injections de comblement plus précisément. 35% précisent avoir consulté un médecin et/ou un professionnel pour discuter d’un éventuel traitement.

Les motivations poussant les millenials à se lancer dans des actes de médecine esthétiques sont différentes de celles de leurs parents. Ils recherchent avant tout à ressembler à leur idéal de beauté : stars TV/Cinéma (47%), amis (37%) et modèles (32%).

Nous sommes loin de « la beauté à la française », discrète et naturelle !

En France, depuis quelques années, les demandes en chirurgie esthétique stagnent voire diminuent laissant désormais place à des traitements moins invasifs. Le secteur de la médecine esthétique connaît une croissance importante, engouement qui devrait encore s’accentuer dans les années à venir…

Au Centre Victoire Haussmann, nous prenons en compte cette tendance et investissons chaque année dans de nouveaux appareils (lasers, cryolipolyse …) afin de toujours pouvoir répondre aux demandes de nos patients et pour leur offrir des traitements avec des résultats naturels.

Ah beauté quand tu nous tiens !