Médecine esthétique : quelle période pour l’épilation laser ?

Par Centre Victoire-Haussmann | 26 novembre 2020

Épilation laser

Proposant une épilation indolore et quasi-définitive, l’épilation laser a connu un énorme succès ces dernières années, à tel point que de nombreux centres la proposent aujourd’hui. Ce n’est pourtant pas un acte anodin. Le laser épilatoire est un dispositif médical qu’il faut utiliser avec précaution et expertise pour avoir une épilation réussie et sans effets secondaires. Un médecin esthétique est donc essentiel pour optimiser le protocole et vous indiquer la meilleure saison pour se faire épiler selon votre type de peau.

Pourquoi choisir une période en particulier si le processus de l’épilation laser est long ?

Un laser épilatoire agit en détruisant les follicules pileux par la chaleur : c’est la thermolyse. Pour que l’énergie du rayon laser soit portée jusqu’au follicule pileux, il faut impérativement que le poil soit en contact avec le bulbe, ce qui n’arrive qu’en phase de croissance (phase anagène). L’épilation laser ne fonctionne pas en revanche sur un poil au repos ou en involution car il est détaché du bulbe.

C’est pourquoi une épilation définitive nécessite toujours 5 à 10 séances, espacées de plusieurs semaines selon la zone à traiter.

Au fur et à mesure, le poil est moins dense et le praticien peut abaisser la puissance de tir laser.

Pour savoir quand commencer une épilation laser, il faut donc avoir à l’esprit qu’un protocole complet peut durer un an compte tenu de l’espacement des séances.

On pourrait donc croire que la saison importe peu, ce n’est pourtant pas le cas.  Le protocole d’épilation s’étalant sur un an, il est essentiel de le débuter au moment opportun. En effet, le traitement étant souvent plus puissant au départ, la peau devra réunir tous les critères nécessaires à une intervention efficace et sans danger.

Pourquoi faut-il éviter l’épilation laser sur une peau bronzée ?

Le laser fonctionne grâce à la projection de photons sur le follicule pileux. Pour que cette lumière soit transformée en chaleur et ainsi transmise à la racine du poil, il faut que les poils contiennent de la mélanine. Ainsi, le bulbe sera définitivement détruit. C’est pour cette raison que le laser épilatoire ne fonctionne ni sur les poils clairs, ni sur les poils blancs.

C’est la même mélanine que l’on retrouve sur une peau bronzée ou une peau ethnique. Le danger est donc qu’elle absorbe l’énergie du laser de la même façon que le poil, au risque de la détruire et de dépigmenter la peau ou de la brûler.

Pour éviter ce genre de risques, le Centre Victoire Haussmann est équipé de deux types de lasers, un laser alexandrite pour peaux claires (phototypes 1-4) et un laser Nd-Yag pour peaux riches en mélanine (phototypes 5-6).

S’il est donc en théorie possible d’utiliser ce dernier sur une peau bronzée, le tir laser sera toutefois moins puissant et donc moins efficace.

Ainsi, pour une efficacité et un résultat optimum, il est préconisé de débuter une épilation laser sur une peau claire dépourvue de traces de bronzage. L’idéal est alors de commencer en automne ou en hiver.

Pourquoi faut-il éviter l’exposition au soleil après le laser épilatoire ?

Après une séance de laser, la peau peut être légèrement irritée et possède une teneur réduite en mélanine. Elle est donc plus fragile aux effets du soleil et des UV.

C’est pourquoi un médecin esthétique déconseille toujours l’exposition solaire dans les 3 semaines suivant le laser, ce qui est plus facile l’hiver !

Pourquoi commencer l’épilation laser en automne ou en hiver ?

  • L’idéal est de commencer l’épilation laser sur une peau non bronzée, pour éviter les risques de brûlures.
  • Il est conseillé, après chaque séance d’épilation laser, de se protéger des UV et d’éviter toute surexposition.
  • L’épilation au laser procure un résultat définitif mais progressif : en commençant l’épilation en automne ou en hiver, les résultats aux beaux jours seront déjà très avancés.  Le poil sera plus rare, plus fin et moins visible. Dans certains cas, 8 séances à intervalles de 6 semaines suffisent. Cela permet d’arriver sur la plage avec de belles jambes lisses et douces.

Pour conclure, quelle est la période idéale pour commencer l’épilation laser ?

La période idéale pour commencer une épilation laser est bel et bien en automne ou en hiver. C’est le moment parfait pour se préparer à avoir une peau plus douce et plus belle quand reviendront les beaux jours. C’est un protocole peu contraignant et facile à suivre. Le but est simple : se faire plaisir et faire avec une peau glabre et plus sensuelle.